Qui sont les Créatifs Culturels ?

6 pôles de valeurs :
- L'écologie ; le bio, la consomm'action
- La reconnaissance des valeurs féminines
- Être plutôt que paraître et avoir
- L'ouverture multiculturelle
- La connaissance de soi ; la vie intérieure
- L'implication sociale


Ce réseau a pour objectif la mise en lien de tous ceux qui partagent ces mêmes valeurs :
Il fonctionne par l’apport de chacun, c’est un espace d’échanges, de partages et de co-créations.

16 juil. 2018

Crop circle en Suisse - symbole d'esperance



Apparu en Suisse allemande le 16 juin 2018



Les crop circle ont tous des significations différentes, mais la base même est d’abord celle de l’union entre les mondes. Ici tu te trouves sur le symbole de l’espérance...

Nous venons d’une civilisation lointaine, mais si proche de vous. Vous nous connaissez sous le nom de Constellation d’Orion.

Ce ne sont pas des petits hommes verts qui viennent plier les épis, mais des boules d’énergies d’une fréquence qui se distinguent de celle de l’éther.

Nous amplifions le champ magnétique du lieu avant d’intervenir, afin que rien ne soit endommagé.
Tu peux voir la précision du dessin. Il n’y a aucun défaut.

Nous opérons depuis notre station stellaire. Nous choisissons le lieu et le symbole. Tout ceci est programmé à l'avance et à une heure précise où nous sommes certains de ne pas perturber les êtres humains par ces visions, nous envoyons ces boules d’énergies. Un crop circle tel que celui-ci est créé en moins de 2 minutes. Nous pouvons ensuite y être reliés et voyons l’énergie qui s’y est déposée se disséminer dans le centre de la terre et irradier à plusieurs kilomètres autour du symbole. Les personnes qui passent un moment sur ces lieux bénéficient de ces fréquences élevées. Ce sont des cadeaux pour l’éveil de l’humanité.

Nous voulons vous dire également que bientôt nous n’aurons plus à nous cacher, car de plus en plus d’êtres humains ont compris l’importance de l’union entre les peuples, ont compris également que nous sommes unis pour aider la terre, dans l’Amour Universel, l’amour du divin en chacun.


Comité de la Constellation d’Orion
Transmis à Cathy/Hinri le 8 juillet 2018

29 juin 2018

POUR des fruits & légumes (bio) libres !

La Suisse est championne en matière d'écologie. Paradoxalement, elle se place seconde en termes de production de déchets en Europe : 729kg de déchets par habitant alors que la moyenne européenne est de 435kg...

Lorsque l'on se sent concerné par l'environnement, on s'oriente souvent vers des produits issus de l'agriculture biologique. Mais face à l'étalage de fruits et légumes nous sommes souvent confrontés à un dilemme : acheter du bio emballé dans du plastique (et donc produire des déchets non recyclables) ou acheter du non bio en vrac (et donc supporter une agriculture non biologique, utilisant notamment des pesticides).
Pour beaucoup, Migros et Coop sont les supermarchés de proximité (pour ne citer qu'eux). Pourtant ceux ci n'ont jusqu'à présent proposé aucune solution à ce problème. 

   PÉTITION : ICI




4 mai 2018

Pesticides Interdit en UE : un combat de gagné !

Nous venons de remporter l'interdiction totale de pesticides tueurs d'abeilles dans les 28 pays de l'UE!!! 

Le combat a duré 7 ans ! Et ce résultat est vraiment ÉNORME : Ce n'est pas juste un tournant dans la lutte mondiale pour sauver les abeilles -- il s'agit de l'interdiction des insecticides les plus utilisés au monde, ce qui met les industriels au défi de développer un nouveau modèle, celui d'une agriculture non-toxique ! 

L'Union européenne a décidé, vendredi 27 avril 2018, d'élargir l'interdiction de trois néonicotinoïdes, des pesticides jugés dangereux pour les abeilles, à toutes les cultures en plein champ, au nom de la défense de la biodiversité et de l'environnement.

Avaaz et ses membres ont affrontés les plus grandes compagnies agrochimiques du monde et fait feu de tout bois : une pétition de 5 millions de signatures, un financement participatif pour des scientifiques... ils sont même allés jusqu'à contacter un ministre sur le tarmac de l'aéroport ! 

Pour contrer la noria d'études financées par les entreprises de l'industrie chimique, près de 150 000 membres d'Avaaz du monde entier ont donné plus de 2,5 millions d'euros (!!!) pour financer les campagnes et la recherche sur les abeilles! Ensemble, nous avons soutenu des études indépendantes cruciales menées par d'éminents scientifiques puis les avons portées à l'attention des principaux protagonistes avant le vote. Au final, l'EFSA, l'Autorité de sécurité alimentaire de l'UE, s'est elle-même prononcée en faveur d'une interdiction. 

Bayer, Syngenta (& CO) n'ont qu'à se gratter ! Votre monde est pourri et court à sa perte !!

... Aussi, ne nous reposons pas sur nos lauriers ... 
ils ont encore, malheureusement, plus d'un tour dans leur sac 
pour essayer de nous contrer et assouvir leur soif de destruction ...


Pour certains apiculteurs, il faut aller encore plus loin.


"Je ne suis pas soulagé du tout par cette décision aujourd'hui de suppression des néonicotinoïdes, sur laquelle nous nous battons depuis 20 ans. Car les trois substances interdites ont été remplacées par d'autres pires encore, notamment le thiaclopride, et le massacre des abeilles continue", a avancé José Nadan, secrétaire du syndicat des apiculteurs professionnels de Bretagne, et membre de la Fédération française des apiculteurs professionnels.

ON LÂCHE RIEN !!

7 avr. 2018

Initiative contre les espions des assurances

Les caisses maladie, l'AVS, l'AI, ou la SUVA sont désormais habilitées à mettre les assurés sous observation en réalisant des enregistrements vidéo et sonores dans leur sphère privée.

Parti de Gauche 04: En 2013, on lâche rien !
Et non ! Ceci n'est pas une blague, mais un triste projet (de plus) s'attaquant à notre démocratie et à notre vie privée ! Reviendrions-nous au temps de la Gestapo !?!! NE (nous) LAISSONS PAS FAIRE !!!

C’était un coup politique des compagnies d’assurances : le Parlement a cédé à leur lobbying massif et a approuvé une loi permettant à des détectives privés de fureter autour des maisons et sur les balcons, sans aucun mandat judiciaire. Avec un mandat judiciaire, ils peuvent désormais utiliser des drones et des mouchards GPS. Des entreprises privées obtiennent ainsi plus de droits pour la surveillance, que la police pour l’observation de terroristes potentiels.

Avec cette loi, la population est mise sous suspicion généralisée, et la sphère privée s’en trouve gravement mise à mal. Les chiffres 2016 montrent pourtant déjà qu’un cas sur trois de surveillance de rentier/ère AI était alors infondé. Les petits sont espionnés, les grands peuvent courir en toute liberté. Et le Parlement s’efface précisément là où il vaudrait pourtant réellement la peine de fouiller plus en profondeur. Depuis des années, la majorité parlementaire de droite met tout en œuvre pour empêcher chaque tentative de poursuivre plus efficacement les fraudeurs et les fraudeuses. Et cela malgré le fait qu’il est de notoriété publique que les caisses de l’État voient en conséquence leur avoir diminué par milliards, et que les honnêtes contribuables passent ainsi pour les dindons de la farce.

Révoltons-nous contre cette hypocrisie. Défendons ensemble le droit fondamental à la sphère privée. Aide-nous à lancer le référendum !

SOURCE : imprimer les formulaires des signatures* ou signer en ligne

!! *UNE feuille par code postal !!

30 mars 2018

Initiative Monnaie pleine


Nous voterons le 10 juin 2018 sur la question suivante:

QUI DOIT CRÉER NOTRE ARGENT : LES BANQUES PRIVÉES OU LA BANQUE NATIONALE ?

Aujourd’hui 90% de notre argent est créé par les banques privées.
Oui à l’initiative Monnaie Pleine: émission monétaire uniquement par la Banque nationale ! Initiative soutenue, entre autre, par le RBI (revenu de base inconditionnel).

La monnaie pleine n’est pas une nouveauté. Nous la connaissons tous sous forme d’argent liquide. Elle est émise et garantie par la Banque nationale (billets de banque) et par la Confédération (pièces de monnaie) en tant que moyen de paiement légal. Mais aujourd’hui, 90 % de l’argent qui circule est de la monnaie scripturale virtuelle, que les banques créent elles-mêmes. Nous l’utilisons lorsque nous payons par voie « électronique », soit par e-banking ou par carte. Nos « avoirs en banque » ne sont donc que des promesses de paiement des banques. Nul ne sait dans quelle mesure ils nous serons remboursés en cas de crise bancaire. Nous avons pourtant tous droit à de l’argent sûr !


Infos en 2 min : 6 questions/réponses





On en parle déjà à l'étranger : article du magazine d'information indépendant Nexus :

Une opportunité historique de remettre l'argent à sa place