Qui sont les Créatifs Culturels ?

6 pôles de valeurs :
- L'écologie ; le bio, la consomm'action
- La reconnaissance des valeurs féminines
- Être plutôt que paraître et avoir
- L'ouverture multiculturelle
- La connaissance de soi ; la vie intérieure
- L'implication sociale


Ce réseau a pour objectif la mise en lien de tous ceux qui partagent ces mêmes valeurs :
Il fonctionne par l’apport de chacun, c’est un espace d’échanges, de partages et de co-créations.

25 oct. 2013

Triomphe de la bêtise sur l'intelligence

A l'heure où des paysans se suicident de par le monde sous les pressions et les conditions des grosses entreprises. Où d'autres s'écroulent sous les dettes parce que soumis à des amendes dont les sommes dépassent l'entendement !!!

A l'heure où la Terre souffre et s'épuise à force d'être manipulée, dirigée et dépossédée de ses richesses ... 

De l'autre côté du globe, on se félicite des avancées technologiques ... 
Et qui plus est ... A l'inverse d'être choqué par les méthodes et l’inhumanité des ces grosses entreprises ... 
Il parait alors normal de mélanger nature et science à des fins monétaires ... et d'en féliciter les bourreaux eux-même !!!! Même si leurs actions contribuent à la perte des espèces vivantes !!!!!! 

L'abération du siècle a été formulée, sans aucune honte
Cette année, le célèbre prix World Food Prize (prix mondial de l’alimentation) a été décerné à un scientifique de Monsanto, pour ses recherches sur les OGM. La biotechnologie végétale aurait permis de lutter contre la pauvreté et la faim dans le monde, en plus d'être une mode de culture durable. Ironique ? Hélas, non.

Source 

Consécration pour les partisans des OGM : l’une des têtes pensantes de Monsanto, Robert T. Fraley, a reçu le 17 juin dernier, le World Food Prize (Prix mondial de l’alimentation) 2013. Ce prix, décerné par la fondation éponyme, récompense « les individus qui contribuent à améliorer la qualité, la quantité et la disponibilité de nourriture présente dans le monde ». Le vice-président du semencier américain partagera donc la coquette somme de 250 000 dollars (191 000 euros) avec deux autres figures historiques de la recherche sur les semences transgéniques : le spécialiste belge des biotechnologies Marc Van Montagu, et la chercheuse et membre fondatrice de Syngenta, Mary-Dell Chilton, également lauréats.

Source

Pour un prix qui prétend honorer les hommes qui contribuent à une alimentation à la fois plus nutritive et durable dans le monde, l’objectif est raté sur les deux points. Explications...

Comment peut on recevoir le "World Food Prize 2013", lorsqu'on trafique des semences pour qu'on ne puisse pas les replanter l'année suivante et ainsi rendre les agriculteurs dépendants ?
 
Comment peut-on recevoir un tel prix quand l'agent Orange a tué des dizaines de milliers de personnes durant la guerre du Vietnam?
 
 Quand en parallèle de ses activités de généticien fou on achète la plus grande armée de mercenaires au monde : Blackwater.
 
Quand à cause de nous, des paysans indiens se suiscident chaque jour à cause d'OGM défectueux, qui les obligent à acheter des tonnes de pesticides, polluant gravement la Nature et endettant les agriculteurs?
 
Quand on sait que des rats nourris exclusivement aux OGM ont développés de très grosses tumeurs cancéreuses? (Voir étude Séralini).
 
Et que dire de cette étude russe qui prédit la stérilisation de l'humanité à cause des OGM ?

Voilà, nous assistons au triomphe de la bêtise sur l'intelligence. Je me demande si nous demandions au conseil d'administration de Monsanto de se nourrir exclusivement d'OGM pendant un an, s'ils le feraient ?
Il y a quelque chose que vous pouvez faire : rendez-vous sur la page facebook de monsanto, cliquez à côté de "message", ensuite signalez la page comme étant une escroquerie. 

Source

Ceci dénonce bien la tragique comédie du prix nobel, 
aveuglé et corrompu par les intérêts financiers :
 L'insensé devient alors sensé !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Place à Lexpression !