Qui sont les Créatifs Culturels ?

6 pôles de valeurs :
- L'écologie ; le bio, la consomm'action
- La reconnaissance des valeurs féminines
- Être plutôt que paraître et avoir
- L'ouverture multiculturelle
- La connaissance de soi ; la vie intérieure
- L'implication sociale


Ce réseau a pour objectif la mise en lien de tous ceux qui partagent ces mêmes valeurs :
Il fonctionne par l’apport de chacun, c’est un espace d’échanges, de partages et de co-créations.

17 févr. 2013

Initiative : Stop à la spéculation financière sur les matières 1eres agricoles

Lancement de l'initiative "Stop à la spéculation": on ne joue pas avec la nourriture !

La spéculation mondiale sur les denrées alimentaires se traduit par une envolée des prix, qui condamne des millions de personnes à la faim et à la malnutrition.

L’initiative demande que l’on mette fin à la spéculation sur les denrées alimentaires, qui est menée bien souvent, par des entreprises dont le siège se trouve en Suisse. Les marchés financiers cherchent en permanence de nouveaux secteurs d’investissement et ils ont jeté leur dévolu sur les matières premières agricoles. Seule une faible partie du commerce de denrées alimentaires se traduit par un échange réel de matières premières. Une proportion très importante de celles-ci sont échangées via des instituts financiers qui font des paris, comme dans un immense jeu de casino.

Résultat : des variations et des hausses de prix qui permettent aux nantis de s’enrichir encore sur le dos des plus démunis. Moins il y a de spéculation, plus les prix sont stables et bas.

 

La nourriture devient inabordable

Dans les pays en développement, les familles pauvres doivent dépenser jusqu’à 80% de leurs revenus pour se nourrir. Leur marge de manœuvre financière est très étroite. Plus les prix des aliments de base augmentent, plus on compte d’enfants et d’adultes qui souffrent de la faim. Rien que depuis juin de cette année, les prix ont augmenté de 45% pour le maïs, de plus de 50% pour le blé et de 30% pour le soja. Ce qui a précipité des millions de personnes dans la famine.
Aussi paradoxal que cela puisse paraître, les personnes souffrant de la faim vivent surtout dans les régions rurales. Justement là où des millions de petits paysans et paysannes cultivent et récoltent les matières premières agricoles. Les plus affectés par cette situation sont les femmes et les enfants.
(...)

Signez dès maintenant!

En soutenant l’initiative «Stop à la spéculation», SWISSAID s’engage en Suisse pour la lutte contre la faim. Aidez-nous à récolter les 100'000 signatures nécessaires.
Vous trouverez une feuille de signature téléchargeable ici : http://www.swissaid.ch/sites/default/files/Unterschriftenbogen_Speku_FR.pdf

Merci de la retourner le plus rapidement possible.

Source : http://www.swissaid.ch/fr/stop-speculation-nourriture

VIDEO ici : www.solidar.ch/speculation

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Place à Lexpression !