Qui sont les Créatifs Culturels ?

6 pôles de valeurs :
- L'écologie ; le bio, la consomm'action
- La reconnaissance des valeurs féminines
- Être plutôt que paraître et avoir
- L'ouverture multiculturelle
- La connaissance de soi ; la vie intérieure
- L'implication sociale


Ce réseau a pour objectif la mise en lien de tous ceux qui partagent ces mêmes valeurs :
Il fonctionne par l’apport de chacun, c’est un espace d’échanges, de partages et de co-créations.

7 sept. 2012

Un filament de 800.000 km à la surface du soleil

L'étrange comportement du soleil a été récemment mentionné à de maintes occasions. Dans l'attente du cycle solaire 24, les scientifiques surveillent de près le soleil.

Les astronomes ont découvert une immense raie sombre à la surface du soleil. On estime ce filament à environ 800.000 km de longueur ! Les astrophysiciens supposent que les taches sombres du soleil sont des zones où la température est plus basse. Ce que nous voyons ici n'est pas une tache solaire normale et elle grossit à une vitesse alarmante.

Selon les chercheurs la région s'est agrandie de presque un million de kilomètres en seulement trois jours.
Cette image (ci-dessous) du SDO (Solar Dynamics Observatory) de la NASA montre un filament solaire très long, en forme de fouet qui s'étend sur plus d'un million de kilomètres en un long arc au-dessus de la surface du soleil.

Les filaments sont des nuages plus froids de matériel solaire ancrés au-dessus de la surface solaire par des forces magnétiques instables.
 
La photo, qui couvre la période du 6 au 8 août, montrent le filament comme une ligne plus sombre visible depuis plusieurs jours. Vers la fin de la vidéo une partie du filament semble se briser mais sa longueur et forme de base semble être restées presque intactes

La NASA prévoit qu'en septembre 2012, il y aura des éruptions d'une puissance sans précédent. Nous pouvons nous attendre à d'énormes éruptions solaires qui pourraient avoir de sérieux effets mondiaux.

Commentant l'étude des dangers de la 'météo solaire', l'astrophysicien Daniel Baker a prétendu que les effets seront comparables à une guerre nucléaire ou à la chute d'un astéroïde géant.

Pourtant, en termes de réseaux électriques et de satellites, ce ne sont pas les éruptions qui inquiètent les experts, mais les CME (éjections de masse coronale).

Il y a le risque qu'un jour, elles puissent anéantir toute notre civilisation électronique.

Les tempêtes solaires peuvent perturber les communications et l'équipement de navigation, endommager les satellites et même causer des coupures de courant par des dégâts sur les centrales électriques et les composants des réseaux électriques.

Elles peuvent aussi augmenter les rayonnements autour des pôles nord et sud ; et ceci force à leur tour les lignes aériennes à dévier leurs vols.
Selon un rapport publié par le NERC (North American Electric Reliability Corporation), qui supervise le réseau électrique de l'Amérique du nord, nous pourrions en sentir les effets pendant plusieurs années.

''L'hitoire montre que de grandes tempêtes ont le potentiel de neutraliser le réseau de courant et de causer des dommages de proportion sans précédent, des coupures de courant à long terme et de longue durée avant le retour du courant et des pénuries pendant de nombreuses années sont possibles,'' dit le rapport.
 
Dans un scénario catastrophe : (...) L'eau et le carburant, qui dépendent de pompes électriques, arrêteraient de couler dans la plupart des villes en quelques heures, les communications modernes stopperaient et les transports mécanisés se bloqueraient.

Les groupes électrogènes de secours des hôpitaux, les installations militaires seraient vulnérables si elles dépendent du gasoil ou du gaz naturel, qui sont dépendantes également de pipelines pour le réapprovisionnement (...).

Il y a des fuites dans le champ magnétique terrestre. Le champ magnétique terrestre qui agit comme un bouclier protecteur de l'espace recèle un trou. Cela pourrait être un problème parce qu'un champ affaibli rendrait la Terre vulnérable aux tempêtes solaires.
 

AUJOURD'HUI : Le champ magnétique de la Terre réverbère toujours d'une paire d'impacts CME (éjections de masse coronale) - un coup relativement fort le 3 septembre suivi par un coup moindre le 4 septembre. Le coup double a enflammé des aurores autour du cercle polaire arctique qui s'effacent seulement lentement. 
 
Olivier Du Tré a photographié cette apparition sur le Cerf élaphe, Alberta, le 5 sept.12
 

"Pour la deuxième nuit cette semaine, l'Aurore boréale offre un spectacle stupéfiant sur Alberta" . dit Du Tré. "Une fois environ 65 % - 70 % du ciel au-dessus des terres cultivées au NE de Calgary ont été allumés. C'était incroyable."

...  les répercussions continuent ...
Source: http://www.spaceweather.com/
Traduction lafee Ivi



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Place à Lexpression !