Qui sont les Créatifs Culturels ?

6 pôles de valeurs :
- L'écologie ; le bio, la consomm'action
- La reconnaissance des valeurs féminines
- Être plutôt que paraître et avoir
- L'ouverture multiculturelle
- La connaissance de soi ; la vie intérieure
- L'implication sociale


Ce réseau a pour objectif la mise en lien de tous ceux qui partagent ces mêmes valeurs :
Il fonctionne par l’apport de chacun, c’est un espace d’échanges, de partages et de co-créations.

2 juin 2015

Conférence sur les abeilles

A l’écoute de l’abeille... 

Pour une apiculture sauvage mais contrôlée. 

Impacts des pesticides sur les insectes.

Francine Golay nous invite à partager ses découvertes sur les comportements des abeilles. Elle étudie ses insectes depuis plusieurs années, en favorisant une approche sauvage sans influences humaines pour vous faire découvrir leur intimité et vous emmener sur les voies de l'essaimage. Malheureusement les agressions multiples, particulièrement celles des pesticides, ont pris une place prépondérante dans ses recherches, les agonies des abeilles étant intolérables et inacceptables. Cela lui permettra de démystifier les raisons du déclin de l'abeille mais aussi de tous les insectes et de la faune. Elle nous propose des solutions simples et très efficaces notamment pour les parasites, dont le fameux varroa, et leurs maladies. L'éventail est très vaste et vous ne regretterez pas de vous être déplacés si possible avec vos amis. Le tout est filmé et photographié, même au microscope." 
                 
OU ? Rive Gauche Quai de la Thielle 3,  1400 Yverdon les Bains 
QUAND ? Mercredi  3 juin 2015 à 20h 
Conférence en français par Francine Golay, Cheyres.
Entrée libre, collecte

Les pesticides ...

bombe à retardement

VIDEO : Emission Qu'est-ce qu'elle a ma girl  (juin 15)

Avec:
  • Françoise Minarro, porte-parole biodiversité et toxique Greenpeace
  • Francine Golay, biologiste, chercheuse de terrain et apicultrice.
  • Sara Gnoni, conseillère environnementale Panswiss.
Abeilles et pesticides
  • De nos jours, on observe une importante baisse du nombre d’abeilles sauvages et domestiques.
     
  • Les conséquences sont de l’ordre de la biodiversité mais également de l’alimentation puisque les récoltes sont fortement affectées par ce déclin.
     
  • Des études scientifiques démontrent que ce déclin est dû à l’agriculture industrielle et notamment à l’utilisation des engrais et pesticides chimiques, à l’intensification de l’utilisation des sols, aux maladies et parasites ainsi qu’aux changements climatiques.
     
  • Les répercussions sur l’environnement sont multiple : les colonies d’abeilles sont détruites, détérioration des terres, émission élevée de Co2…
     
  •  Greenpeace propose une solution alternative  à l’agriculture industrielle : l’agriculture écologique. Les avantages de cette solution : Les aliments sont sains et dépourvus de produits chimiques,  les récoltes sont suffisantes, la préservation des terres atténue les dérèglements climatiques. On utilise donc la nature à bon escient.
     
  • Les initiatives politiques : Les mesures agro-environnementales ont été mises en place par l’UE dans les années 1990 afin d’améliorer la biodiversité des terres agricoles. D’après de nombreuses études, ce programme a été bénéfique pour la prolifération des abeilles et cela essentiellement au sein des exploitations entourées d’un paysage naturel.
     
  • Eliminer les pesticides des exploitations agricoles. Comment ?: Utilisation des ennemis naturelsdes parasites. C’est à dire en renforçant les habitats naturels et semi-naturels autour des exploitations, en préservant la bonne santé des sols, en aménageant différentes plantes et herbes, en utilisant des insecticides naturels.
     
  • L’éradication des parasites n’est pas totale. Même s’il existe un lien étroit entre la baisses des insectes ravageurs de plantations et l’utilisation d’ennemis naturels, d’autres efforts restent à fournir pour d’avantage d’efficacité.
Sonnette d’alarme sur les pesticides !
Depuis quelques années de nombreuses études scientifiques pointent du doigt l’utilisation deproduits chimiques dans les exploitations agricoles. Après l’OMS, c’est maintenant l’EASAC(European Academies Science Advisory Council) qui pointe du doigt une certaine catégorie de pesticide à l’origine de la disparition des abeilles et de sa répercutions sur la biodiversité. De plus, ces recherches affirment que d’autres organismes seraient également touchés par ces produits chimiques. La société baloise « Syngenta » produit ces pesticides nocifs mais suite aux avertissements des différentes organisations, la Suisse a partiellement limité l’utilisation de ces produits. 
En Suisse…
L’organisation PanSwiss a le projet et l’ambition de changer notre comportement afin d’être d’avantage en adéquation avec l’environnement.  Leur principale volonté  est une alimentation saine qui nécessite la non utilisation de pesticides. L’action de PanSwiss se veut environnementale avec la protection des sols et de la biodiversité, culturelle avec une éducation préventive contre les effets nocifs des produits chimiques et également économique puisque l’organisation sollicite le développement des petites entreprises locales.
Pour aller plus loin…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Place à Lexpression !