Qui sont les Créatifs Culturels ?

6 pôles de valeurs :
- L'écologie ; le bio, la consomm'action
- La reconnaissance des valeurs féminines
- Être plutôt que paraître et avoir
- L'ouverture multiculturelle
- La connaissance de soi ; la vie intérieure
- L'implication sociale


Ce réseau a pour objectif la mise en lien de tous ceux qui partagent ces mêmes valeurs :
Il fonctionne par l’apport de chacun, c’est un espace d’échanges, de partages et de co-créations.

29 janv. 2010

Manger trop de viande nuit à beaucoup de choses!

On ne vous demande pas de ne plus en consommer
mais d'en consommer avec conscience
Et modération !! 

Pour le bien des animaux (on sait que les conditions sont lamentables, et qu'ils sont nourris aux antibiotiques, aux hormones, au soja)
Pour le bien de l'humain (comment peut-on tolérer de nourrir plus le bétail que les êtres humains - cela soulève les problèmes d'équité, de redistribution entre le Nord et le Sud)
Pour le bien de la planète (je rappelle que le trafic des bétails polluent bien plus que le réseau des transports !! Déforestation, etc)


L’intervention du président du GIEC, l’indien Rajendra Pachauri, à la veille du sommet et de Paul McCartney a donc permis de souligner l’absence à l’agenda politique de cette question pourtant primordiale. 
Leur proposition : instaurer un jour sans viande par semaine, ce qui correspondrait à une réduction des émissions de CO2 équivalente à un voyage de 1.700 km. 

Un bilan nettement positif au regard des effets négatifs sur le climat de la consommation de protéines animales que sont la déforestation, les émissions de GES liées à l’élevage et aux cultures fourragères.

Le lien entre alimentation et climat constitue aujourd’hui encore un tabou pour nos politiques ! Parler d’une alimentation équilibrée et variée qui, pour beaucoup, implique une diminution de la part de protéines animales et donc de viande, est encore trop souvent considéré comme une immixtion dans l’intimité des citoyens. 
Pourtant, laisser de côté cette question, c’est se fermer les yeux sur l’un des facteurs majeurs du réchauffement climatique et sur une véritable fracture sociale entre le Nord et le Sud, fracture qui pourrait s’importer demain au Nord entre les plus riches et les plus pauvres. 
C’est aussi fermer les yeux sur des questions de santé dont les coûts pour les budgets sont aujourd’hui très importants. Aborder lucidement cette question pourrait enclencher un cercle vertueux alliant lutte contre les changements climatiques, équité sociale et amélioration de la santé publique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Place à Lexpression !