Qui sont les Créatifs Culturels ?

6 pôles de valeurs :
- L'écologie ; le bio, la consomm'action
- La reconnaissance des valeurs féminines
- Être plutôt que paraître et avoir
- L'ouverture multiculturelle
- La connaissance de soi ; la vie intérieure
- L'implication sociale


Ce réseau a pour objectif la mise en lien de tous ceux qui partagent ces mêmes valeurs :
Il fonctionne par l’apport de chacun, c’est un espace d’échanges, de partages et de co-créations.

7 juil. 2010

1ers ESPOIRS pour le Golfe du Mexique !

-->
Le navire appelé "A Whale" (la baleine) et surnommé "super-écumoire" - un navire taïwanais opère  un peu au nord du puits accidenté, sous la surveillance de la garde-côtes américaines, a déclaré Bob Grantham, porte-parole de TMT Shipping Offshore, propriétaire du bateau.

Les essais de samedi dernier ont été interrompus à cause du mauvais temps. Elles ont redémarré ce dimanche 4 juillet 2010. Une reprise partielle car elle ne concerne que la Louisiane. 

Ce pétrolier-minéralier a été transformé en super-écumoire, capable de pomper jusqu’à 500.000 barils de pétrole et d’eau par jour. Ce bateau d’une hauteur de 10 étages, long de 335 mètres et qui a la taille de quatre terrains de football, sépare les deux éléments, rejetant à la mer, comme le mammifère marin, l’eau qui a été nettoyée.

C’est le plus grand bateau au monde pour la récolte de pétrole et les tests s'avèrent être concluant !
TMT espère signer un contrat de nettoyage pour le bateau : avant de signer un contrat, l’Agence de protection de l’environnement veut s’assurer que l’eau rejetée n’est pas polluée. 

Selon le Financial Times, les actionnaires de BP souhaitent un remplacement des dirigeants de la compagnie, peut-être lorsque la fuite sera colmatée.
Le directeur général de BP, Tony Hayward, tout comme son président, Carl-Henric Svanberg, sont dans le collimateur, écrit samedi le journal britannique en citant un important actionnaire.
les co-présidents d'une commission présidentielle américaine d'enquête sur les causes de la catastrophe ont annoncé samedi qu'elle tiendrait sa première réunion publique à La Nouvelle Orléans les 12 et 13 juillet.
La commission, co-présidée par l'ancien sénateur américain Bob Graham et par William Reilly, ancien directeur de l'Agence de Protection de l'Environnement, devra aussi recommander une nouvelle règlementation pour prévenir de futures catastrophes.
Elle aura six mois pour remettre ses conclusions.
L'administration Obama a imposé un moratoire sur les forages offshore pour donner à la commission le temps de boucler ses investigations, mais un tribunal fédéral a levé cette interdiction.
Le gouvernement a fait appel et le département de l'Intérieur devrait annoncer la semaine prochaine un moratoire révisé.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Place à Lexpression !