Qui sont les Créatifs Culturels ?

6 pôles de valeurs :
- L'écologie ; le bio, la consomm'action
- La reconnaissance des valeurs féminines
- Être plutôt que paraître et avoir
- L'ouverture multiculturelle
- La connaissance de soi ; la vie intérieure
- L'implication sociale


Ce réseau a pour objectif la mise en lien de tous ceux qui partagent ces mêmes valeurs :
Il fonctionne par l’apport de chacun, c’est un espace d’échanges, de partages et de co-créations.

31 mars 2016

Protéger ses coordonnées

Avis à la population Suisse ... 

Vous recevez trop de publicité par courrier ...

Nous sommes TOUS et TOUTES référencés auprès de la fondation BVA spécialiste en marketing qui passe par les communes et les cantons pour obtenir les coordonnées des habitants, sans avoir notre accord !

Aucune loi n'existe pour nous protéger ! Et ces entreprises l'ont bien compris !


Par contre, vous êtes en droit de réagir en tant qu'individu pour défendre le peu qu'il nous reste de vie privée...

Pour cela, plusieurs choses à faire :

1) Avertir rapidement votre opérateur que vous 
ne souhaitez pas être mis en ligne 
Notez, que chez Swisscom, une fois un/des numéros attribué(s), 
vos coordonnées sont automatiquement transmis au service Directories 
qui met tout en ligne. 
Vous avez dès lors 14 jours pour réagir si vous ne souhaitez pas être 
mis en ligne ! Ce qui est peut être fourbe si vous ne lisez votre 
courrier/facture qu'à la fin du mois ... 
Passé ce délai (très court), vous n'avez plus de choix ... 
hormis l'exemple suivant ...

2) Mettre un astérisque avec vos coordonnées
UNE INSCRIPTION MUNIE D’UN ASTÉRISQUE (INTERDICTION DE PUBLICITÉ) 
Demandez à chaque appel une preuve que l’appelant entretient une relation client avec vous. Si cette preuve n’est pas apportée, l’appel est illégal.

3) Appeler votre commune (service de la population) pour leur annoncer votre refus de divulguer vos coordonnées - ceux-ci doivent valider votre demande en bloquant votre dossier.

4) Envoyer un mail au bureau Vaudois d'adresse (pour le canton de VD) en leur précisant votre souhait d'être radié de leur liste, avec votre nom, prénom, adresse et date de naissance.
Mail : info@bva.ch

5) S'inscrire à la Liste Robinson
(si le bva ne l'a pas fait pour vous)
LISTE ROBINSON POUR LA PUBLICITÉ ADRESSÉE
Même avant l’entrée en vigueur de la loi sur la protection des données, l’ASMD a pris au sérieux la thématique de la protection des consommateurs et créé la liste Robinson il y a plus de 20 ans. Elle comprend à l’heure actuelle (1/2011) env. 180 000 adresses en Suisse. Les membres de l’ASMD se sont engagés à s’abstenir d’envoyer de la publicité adressée aux personnes figurant sur la liste Robinson.

Les particuliers qui ne désirent plus recevoir de la publicité adressée dans leur boîte aux lettres, peuvent se faire inscrire dans cette base de données. Veuillez noter qu’il s’agit d’une inscription sur la liste Robinson, mais non d’une radiation. La liste Robinson est une liste négative qui est envoyée chaque mois aux membres de l’ASMD. Ces entreprises s’engagent à s’abstenir d’envoyer de la publicité adressée aux personnes figurant sur la liste Robinson.

LISTE ROBINSON POUR LA VENTE DIRECTE
En 2005, la SDV a décrété un code moral pour les ventes directes. Ses membres sont tenus de respecter ces directives et de ne plus contacter pendant la durée d’une année les personnes ne désirant pas recevoir des visites de vente porte à porte.

Liste Robinson (formulaire à remplir en ligne pour s'inscrire) - Gratuit.

La confidentialité des données n’est pas une protection absolue contre l’afflux d’avis publicitaires que vous pouvez recevoir dans votre boîte à lettres. En effet, votre adresse peut déjà être connue de divers établissements (banques, assurances, maison de vente par correspondance, PTT, participation à des concours, etc...).
La confidentialité ne peut pas, à elle seule, enrayer ce phénomène. 
Nous ne sommes, certes, pas à l'abri d'avoir toujours quelques pub, mais ceci peut limiter et réguler le fait que n'importe qui ait accès à nos coordonnées ... qui restent de moins en moins privées au jour d'aujourd'hui, et dont les manières de faire pour les obtenir sont des plus douteuses, même si celles-ci sont "légales"  ! 

Conformément à la loi sur la protection des données, toute personne a le droit de savoir quelles données la concernant sont enregistrées, et elle peut – si nécessaire – les faire détruire ou rectifier. Ce droit d’accès permet à chacun de garder le contrôle des données récoltées à son sujet. Mais chaque personne doit agir elle-même et exercer ce droit.
Le Préposé fédéral à la protection des données et à la transparence (PFPDT) met à votre disposition des lettres-type qui vous aideront à formuler une demande de renseignements ou à demander la rectification ou la destruction de données. Vous trouverez des lettres-type sur www.edoeb.admin.ch 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Place à Lexpression !