Qui sont les Créatifs Culturels ?

6 pôles de valeurs :
- L'écologie ; le bio, la consomm'action
- La reconnaissance des valeurs féminines
- Être plutôt que paraître et avoir
- L'ouverture multiculturelle
- La connaissance de soi ; la vie intérieure
- L'implication sociale


Ce réseau a pour objectif la mise en lien de tous ceux qui partagent ces mêmes valeurs :
Il fonctionne par l’apport de chacun, c’est un espace d’échanges, de partages et de co-créations.

1 mai 2010

Abeilles en voie de disparition... Et avec elles, tout un écosystème !!!

Pro Natura a élu l'abeille à longues antennes  
"Animal de l'année 2010"
Ces véritables "taxis à pollen" font partie des quelques 580 espèces d'abeilles sauvages de Suisse. Ils symbolisent l'incroyable diversité de ces indispensables animaux, selon l'organisation écologiste.

Les abeilles transhument vers le néant. Les abeilles désertent par dizaines de milliards. Les ruches se vident en moins d'une semaine. 
C'est une nouvelle catastrophe  qui s'annonce  
d'amplitude planétaire ! 
( en cliquant sur le titre, vous trouverez un documentaire très très bien fait !!)

Elle se nomme "syndrome d'effondrement des colonies" : 
Les abeilles disparaissent "proprement" sans laisser de cadavres. Les ruches pleines de miel et de pollen ne sont pas pillées par d'autres abeilles ou d'autres insectes. C'est une malédiction qui plane sur les ruchers.
-->
En Suisse, certaines régions déplorent la perte de 80% des colonies

Les causes sont multiples :
-->...D'autres études, principalement en Europe, ont tenté de percevoir les influences des champs électromagnétiques sur les abeilles : les abeilles génèrent des signaux électromagnétiques d'une fréquence variant de 108 à 250 Hz quand elles effectuent leurs danses de communication. La téléphonie mobile GSM est modulée à 217 Hz. Les abeilles sont tellement affaiblies par la présence des antennes de téléphonie qu'elles deviennent moins résistantes aux maladies.
  • L’usage trop intensif de fertilisants entraîne un appauvrissement des prairies et pâturages et certains herbicides détruisent la flore adventice des cultures. : les sources de nourriture des abeilles sont ainsi réduites. 
  • S’ajoute à cela des populations apicoles affaiblies par l’acarien Varroa destructor et la loque européenne des abeilles, une maladie bactérienne.
Que ce soit dans le cas du syndrome de l'effondrement des ruches ou dans le cas d'intoxication des abeilles par des pesticides, de nombreuses études effectuées et de nombreux témoignages mettent en évidence un dénominateur commun : les abeilles perdent leur capacité d'orientation et ne peuvent plus retourner à la ruche.

-->
L’abeille existe sur notre planète depuis 80 millions d’années.
80% de notre environnement végétal est fécondé par les abeilles. 
Les abeilles sont donc  indispensables à la production de fruits et légumes.  
40% de notre alimentation en fruits, légumes, oléagineux, dépend exclusivement de l’action fécondatrice des abeilles. Vingt mille espèces végétales menacées sont encore sauvegardées grâce à l’action pollinisatrice des abeilles.

-->
Alors, comment lutter contre ce phénomène ?
En Suisse :
Pro Natura demande à la l’Office fédéral de l’agriculture (OFAG) la suspension de l’utilisation des pesticides dangereux pour les abeilles. L’organisation écologiste exige en particulier l’interdiction de produits d’enrobage du maïs fabriqués par Bayer et Syngenta (les accusant d’être non seulement toxiques pour les insectes mais aussi pour les humains.).

Pro Natura, veut que soit diminuée de moitié en dix ans la quantité des pesticides utilisées en Suisse : près de 1400 tonnes de pesticides – ou près de 200 grammes par habitant – partent dans l’environnement.
Certains contiennent des substances hautement toxiques pour les abeilles.

Ce que Pro Natura demande devrait être appliqué partout sur la planète! 
Pour la vie des abeilles bien sûr mais aussi pour la santé humaine et celle de notre environnement. C’est le simple bon sens.

Est-ce que tout ce qui vit sur terre a été conçu à l’origine avec des molécules chimiques de synthèse? Comment pouvons-nous préserver la Vie de cette façon?

 
-->

2 commentaires:

  1. Posez vous sur un banc, dans un parc, ou dans la nature, et observez ... Vous serez surpris et obliger de constater que les bourdonnements se font en effet très rare !!! :-(

    RépondreSupprimer
  2. J'ajouterai une citation d'Einstein qui disait déjà : "« Si l’abeille venait à disparaître, l’homme n’aurait plus que quatre années à vivre… » ... A méditer ...

    RépondreSupprimer

Place à Lexpression !